Remettre la Suisse en pole position

L'impôt anticipé désavantage notre pays dans la concurrence internationale, car il incite les entreprises suisses à effectuer leurs opérations de financement à l’étranger plutôt qu’en Suisse. La réforme supprime ce défaut.