Maintenir l’attractivité économique globale de la Suisse

On voit l'environnement fiscal international se durcir. L'imposition minimale de l'OCDE imposée par les grands pays industrialisés et émergents affaiblit les États compétitifs comme le nôtre. C’est une raison supplémentaire pour éliminer des faiblesses de notre système fiscal afin que la Suisse reste attractive. L'impôt anticipé est au premier rang de ces mesures. La marge de manoeuvre existe, il suffit de l’exploiter. La Suisse peut ainsi compenser en partie l'affaiblissement de son attractivité dû à la réforme de l'OCDE.