Maintenir la compétitivité

L'environnement fiscal international se durcit. L'imposition minimale de l'OCDE imposée par les grands pays industrialisés et émergents affaiblit les États compétitifs comme la Suisse. Notre pays appliquera les nouvelles réglementations fiscales internationales, mais elle peut aussi supprimer des désavantages fiscaux qui la privent d’activités, d’emplois et de recettes fiscales. Elle a intérêt à corriger des problèmes qui ne tiennent qu’à sa propre politique fiscale et ne dépendent pas de l’OCDE ou du G20. L'impôt anticipé est au premier rang de ces mesures.