Aide maintenant ! C'est aussi simple que ça (5 sec)

1.  Cliquez sur le bouton et choisissez une déclaration qui vous convient
2. Votre déclaration est rendue publique et ajoutée à la page des soutiens
3. Partagez votre déclaration avec vos amis et vos connaissances

Votre déclaration compte ! Aidez-nous à donner un signal clair.

Stefan Brupbacher

Stefan Brupbacher

Directeur
Swissmem

Définir un signal fort est extrêmement important. Ce n'est qu'avec votre aide que nous pourrons faire la différence. Entrez également votre déclaration ici.

Site Internet:

www.swissmem.ch

4 déclarations

Ajoutez simplement votre déclaration

1. Wähle ein Statement oder verfasse dein eigenes:

2. Saisissez vos informations d'expéditeur :

Extensions autorisées: jpg jpeg png gif. Maximum size: 5 MB

De quoi s'agit-il?

Aujourd’hui, l’impôt anticipé provoque l’exil à l’étranger des opérations de financement des entreprises suisses. La Suisse fait ainsi, depuis des années, cadeau de recettes fiscales et d’activités commerciales à d’autres pays. Alors que la réforme proposée par le Conseil fédéral et le Parlement veut corriger ce dysfonctionnement, la gauche vise par son référendum à maintenir cette auto-discrimination de la Suisse et bloquer une amélioration attendue de longue date. Une large alliance de partis politiques et d’associations économiques s’engage pour une réforme de l’impôt dont l’unique ambition est de rapatrier de l’argent.

Nos déclarations

Active Supporter
Stefan Brupbacher
ZH
Stefan Brupbacher
Direktor
Swissmem

Mehr Steuereinnahmen und Unternehmensanleihen in der Schweiz: Das hilft allen Branchen. Dazu braucht es die Reform der Verrechnungssteuer. Deshalb sage ich ja zur Reform!

Active Supporter
Sarah Fuchs
ZH
Sarah Fuchs
Leiterin Politik
Swissmem

Die Verrechnungssteuer schwächt den Standort Schweiz im internationalen Wettbewerb. Dieser Nachteil gehört abgeschafft. Deshalb sage ich JA.

Active Supporter
Dominique Zygmont
Dominique Zygmont

Schweizer Unternehmen investieren in Innovation, ihre Wettbewerbsfähigkeit und schaffen Arbeitsplätze. Das dafür nötige Geld sollen sie zu besten Konditionen in der Schweiz aufnehmen können - dafür braucht es eine Reform der Verrechnungssteuer.

Active Supporter
Martin Hirzel
Martin Hirzel

Die Reform der Verrechnungssteuer ist eine Chance, um steuerliche Nachteile im internationalen Standortwettbewerb zu beseitigen. Wir verbessern damit die Bedingungen, damit sich Unternehmen Geld in der Schweiz statt im Ausland beschaffen.

Warum ich mich für eine JA zur Reform der Verrechnungssteuer einsetze

Des baisses de coûts pour les collectivités et des entreprises