Aide maintenant ! C'est aussi simple que ça (5 sec)

1.  Cliquez sur le bouton et choisissez une déclaration qui vous convient
2. Votre déclaration est rendue publique et ajoutée à la page des soutiens
3. Partagez votre déclaration avec vos amis et vos connaissances

Votre déclaration compte ! Aidez-nous à donner un signal clair.

Virginie Cavalli und Tobias Vögeli

Virginie Cavalli und Tobias Vögeli

Co-présidence
Jeunes vert’libéraux Suisse

Votre déclaration compte ! Joignez-vous à Werner Salzmann pour donner un signal en faveur de la réforme de l’impôt anticipé.

3 déclarations

Ajoutez simplement votre déclaration

1. Wähle ein Statement oder verfasse dein eigenes:

2. Saisissez vos informations d'expéditeur :

Extensions autorisées: jpg jpeg png gif. Maximum size: 5 MB

De quoi s'agit-il?

Aujourd’hui, l’impôt anticipé provoque l’exil à l’étranger des opérations de financement des entreprises suisses. La Suisse fait ainsi, depuis des années, cadeau de recettes fiscales et d’activités commerciales à d’autres pays. Alors que la réforme proposée par le Conseil fédéral et le Parlement veut corriger ce dysfonctionnement, la gauche vise par son référendum à maintenir cette auto-discrimination de la Suisse et bloquer une amélioration attendue de longue date. Une large alliance de partis politiques et d’associations économiques s’engage pour une réforme de l’impôt dont l’unique ambition est de rapatrier de l’argent.

Nos déclarations

Active Supporter
Marc Wuarin
image/svg+xml GE
Marc Wuarin
Membre du Comité Directeur
Vert'libéraux genevois

L'impôt anticipé pénalise nos collectivités publiques et nos entreprises en augmentant le coût d'emprunt. Le supprimer permettra d'offrir des conditions favorables à l'investissement en Suisse. La Confédération, les Cantons et les autres services publics bénéficieront de pouvoir émettre des obligations à moindre coût, notamment pour financer la transition énergétique.

Active Supporter
Marco Knubel
BE
Marco Knubel
Vorstand
jglp Kanton Bern

Die Reform der Verrechnungssteuer stärkt den Wirtschaftsstandort Schweiz und beschleunigt die ökologische Transformation mit grünen Obligationen. Deshalb sage ich JA.

Hero
Simon Koch
LU
Simon Koch
Schüler
JGLP

Mit der Verrechnungssteuer haben wir einen unnötigen Nachteil in der Schweiz. Nur gemeinsam können wir dies ändern. Eine Änderung, die sich ausbezahlen wird in Zukunft.

Warum ich mich für eine JA zur Reform der Verrechnungssteuer einsetze

Des baisses de coûts pour les collectivités et des entreprises